Pris au piège dans ma peau sont mes os
Je suis un prisonnier dans mon propre pays
Je ne suis pas mort
Pas de lame est assez forte pour me libérer
Pas de cri est assez fort pour me entendre

La mort de mes pieds me laisse insensible
Bas je suis assis sans rien à manger
Je pleure. Je pleure et ne peux vraiment me entendre
Mes larmes tombant tacher le tissu soyeux de mon lit
Personne ne se soucie vraiment

Mes parents travaillent si dur sans fortune pour montrer
Seuls les cicatrices de la douleur et le chagrin
Sanglotant, en espérant et en souhaitant
Souhaitant tout à sa fin

Je suis opprimé par le passé horrible
Je présente contredite par confusion
Je ai peur de l’avenir incertain

Chaque jour, je essaie d’être heureux
Joy m’a abandonné que je ai perdu espoir lentement
La haine de la vie a augmenté
Haine qui enlevé le reste de mes espoirs
Je suis un esclave africain

PK Logolong